Poésie

Au-delà de ma pratique professionnelle, je manœuvre la langue française sous forme de poésie, de prose et de fiction. J’ai été publiée dans diverses revues et collectifs, notamment Saturne, Cavale, Le Crachoir de Flaubert et Zeugme ainsi qu’aux Éditions L’Hybride. Étudiante au certificat en création littéraire de l’Université Laval, je travaille présentement à l’écriture d’un roman pour adolescents abordant des thématiques comme les réalités LGBTQ+ et le militantisme. Je laisserai ici quelques extraits de mes créations ainsi que la liste de mes publications.

Publications

apaiser mes baby queer, poésie. Revue Saturne, 2021. [Publication papier à venir]

déposer des fleurs sur le métal, poésie. Revue Zeugme, 2020.

nos être tangibles, poésie. Revue Huis Clos, 2020.

covid lyfe, poésie. Les Éditions du Placard, 2020.

Pour Marie Uguay, poésie, Le Crachoir de Flaubert, 2020.

Saint-Augustin-de-Desmaures, poésie, Le Crachoir de Flaubert, 2020.

Au nom du silence, poésie, revue Cavale no. 10, 2019.

suffoquée, poésie, recueil Recoudre les ruines, Éditions L’Hybride, 2019.

La braiser, prose, recueil Rencontres (d)étonnantes, Éditions L’Hybride, 2018.

Conte de fée, nouvelle, recueil Y’a d’la fierté dans l’air, Fierté Montréal, 2017.

Bonheur de vie, poésie, Pour l’instant, recueil intercollégial de poésie, 2012.

*

AU NOM DU SILENCE

Texte publié dans l’édition no. 10 de la revue Cavale à l’automne 2019.

*

pour venger mes nuits sensibles

j’accours sur le trottoir

munie de protestations

la revanche sera moelleuse

au tournant du feu rouge

nos pancartes scanderont

GLOIRE AU SILENCE

*

révoltée je pitche

mes croûtes de sandwich

aux motocyclistes

j’empoigne mes armes

bombardement de pain à grains entiers

l’ennemi reçoit le chia le lin l’avoine

en pleine rétine

dérapent leurs moteurs

et moi je ris

parfois la violence est la seule solution

*

pour les motos sport je réserve

les toasts à la confiture

éclaboussures de framboise et orgie de pépins

dans les visières teintées

la République se joint à moi

euphorique

ajoute les œufs coulants    la margarine

mer d’hérétiques

prenant pour cible

Harley Davidson

et ses ami⋅es

*

jaune d’œuf sous les yeux

comme au football

nous fonçons droit sur l’ennemi

et tombe le vacarme

décibel par décibel

*

Extraits

pour marie uguay

marie uguay

être tangible

être tangible

mes mains

mes mains

ton corps bouillonne de carnaval

ton corps bouillonne de carnaval

fukushima-shi

fukushima-shi

sans titre

il faudra leur dire

fossiles urbains

fossiles urbains